URGENCE INDE – Solibad lance un appel aux dons




Depuis plusieurs semaines, la situation en Inde est absolument catastrophique, avec des scènes difficilement supportables de milliers de personnes touchées par le virus et qui ne peuvent pas être soignées faute de place et d’oxygène.


Cette situation touche toutes les franges de la population, familles et les enfants, directement. A Solibad, nous sollicitons rarement une aide d’urgence car nos programmes sont basés sur des partenariats locaux pérennes, sur le long terme. Mais l’actualité nous oblige aujourd’hui à solliciter nos amis et donateurs pour envoyer des fonds et sauver des vies.

Beaucoup d’enfants se retrouvent sans leurs parents, malades ou morts du Covid. Il faut organiser leur rapatriement dans des structures locales, fournir des paniers repas et assurer les premières nécessités. Beaucoup d’enfants sont abandonnés à eux-mêmes. Autres conséquences de la situation dramatique locale, notamment dans les bidonvilles où officie notre association partenaire OFI (Objectif France Inde) : nombre de jeunes sont désormais complètement déscolarisés, ce qui, dans ces milieux, ont des conséquences dramatiques – les jeunes filles se retrouvent enceintes, ou mariées de force car les parents n’ont plus les moyens de les garder et les envoyer à l’école. D’autres, sans lien de l'école, prennent le chemin de la délinquance ou de vie seuls dans la rue dont on sait où elle mène…

La situation se dégrade de jours en jours, à la fois dans les zones urbaines et leurs banlieues désaffectées, mais aussi dans les villages et les campagnes – les membres des familles de notre partenaire sont directement touchés – un jeune bénévole de 35 ans, faisant partie de ces « frontliners » qui distribuent les repas et aident les bénéficiaires des programmes a été touché par le virus et est décédé il y a peu.


Nous appelons donc à une aide d’urgence pour aider ces enfants et leurs familles, notamment dans la province du Tamil Nadu et autour de Bangalore, zones où travaille OFI. Pour vite envoyer des fonds sur place. Chaque euro compte – avec 15 € (5€ avec la défiscalisation) vous offrez de quoi subvenir aux essentiels pour une famille entière pendant 10 jours. Avec 30 € (10€ avec la défiscalisation) vous offrez 30 jours de repas à un enfant (Soit 1€ par jour pour 3 repas !)

Avec 50 € (17€ après défiscalisation), vous assurez plusieurs jours de denrées essentielles pour les enfants non accompagnés dont les parents sont malades ou victimes du virus. Avec 150 € (50€ après défiscalisation), c’est un mois de salaire pour un enseignant, que cela soit dès que les écoles rouvriront, ou tout simplement pour que ce(tte) dernier(e) puisse aller dans les villages dès à présent et faire cours en plein air, dans les bidonvilles notamment, pour ne pas perdre le lien avec des jeunes pour qui l’école est une véritable bouée de sauvetage sociale.


Nous comptons sur vous – merci, merci, merci….


ET AUSSI - Si vous souhaitez aider mais qu'il est pour vous difficile d'envoyer des fonds pour l'instant, vous pouvez vous inscrire pour la Course des héros (notamment la version connectée, le 27 juin, qui peut se faire partout), et lever des fonds pour cette cause en particulier ! Plus d'infos ici pour la Course des Héros.


Le lien pour le don ici




87 vues0 commentaire