Nos aventuriers

Les personnes que nous vous présentons ci dessous ont tous en commun de faire partie de la grande famille du badminton en général et de Solibad en particulier. De par leur générosité et leur solidarité envers l’Association. A travers des défis, des aventures, où des modes de vie originaux, ils ont fait connaitre Solibad en France ou dans le monde, et ont contribué, à leur manière, au développement de nos projets sur place.


Maxime
Notre Bernard Hinault

Maxime François est un jeune homme originaire de Picardie qui a été le premier a rejoindre l’aventure Solibad avec une idée un peu folle – effectuer le tour de France des Clubs de badminton à l’été 2013. C’est « l’autre tour de France« . Plus de 3000 kms passés seul sur son vélo, à défier le vent, les cols de montagne, la pluie ou la chaleur, pour aller porter notre message et faire signer la »Charte Solibad » aux clubs qui se sont tous mobilisés de manière extraordinaire pour accueillir notre ambassadeur.

22 clubs ont signé notre charte suite au passage de Maxime et de nombreux dons ont été générés par sa présence et sa prouesse physique incroyable – joueur de bad du top 50 français, Maxime ne pratiquait le vélo jusqu’alors que pour son loisir.

Fort de cette aventure inoubliable, il a créé dès son retour avec ses amis étudiants une association caritative  » Association Sportive des Sans-abri » avec laquelle Solibad monte un projet en 2014. Il a également repris l’entrainement intensif, cette-fois-ci pour tenter un record mondial – celui de la plus grande distance en « home trainer » pendant 24h en duo avec son ami badiste Joran Love, toujours aux couleurs de Solibad. La tentative aura lieu le 7 juin 2014 à Boulogne-Billancourt.

La page Facebook du record ICI

Fred – L’homme à la trottinette

Fred Benoist est un aventurier hors norme. Prof d’EPS le jour, il devient la nuit – ou plutôt pendant les vacances – un inusable sportif de haut niveau sur sa trottinette de compétition. Après avoir traversé une partie de l’Australie en 2013, il repart cet été – du 7 juillet au 23 août – pour une aventure non moins incroyable : la traversée des USA sur son drôle d’engin. Soit près de 6000 kms à trottinette, de Miami à San Francisco.

Homme de rencontres et homme de coeur, ancien entraineur du club de Bry sur Marne – où il a rencontré le fondateur de Solibad, Fredéric s’est rapproché de l’association et a proposé de porter haut, vite et longtemps ses couleurs dans les grandes étendues américaines. Il reversera une partie des dons qu’il récoltera pour Solibad, l’autre partie pour une autre association caritative, dont le dessein est de donner la chance à un petit bonhomme breton de 7 ans, poly-traumatique, d’avoir des activités comme les autres. Fréderic, tout au long de son périple et un peu à l’image de Maxime en France, va essayer d’aller à la rencontre de clubs américains et de leur présenter Solibad, et, pourquoi pas, de leur faire signer la charte également.

Une magnifique aventure à partager sur la page Facebook de l’aventure ICI

RenaudPoker man

Renaud Singevin est une figure connue parmi les badistes tricolores. Non seulement pour son talent, mais également pour son légendaire sens de l’humour – ce qui a fait douter ses plus proches amis lorsqu’il a réellement perdu la mémoire pendant quelques mois après une chute. Mais tout est revenu dans l’ordre, et Renaud n’a pas oublié son grand coeur non plus : joueur de Poker professionnel, il s’est engagé auprès de Solibad à reverser une partie des gains qu’il va tenter de gagner en tournois officiels de Poker (un sport en soi, qui n’a pas grand chose à voir avec l’activité de joueur de machines à sous dans les casinos). Il l’explique ici son engagement :

« Quand vous êtes un joueur de poker, aussi bien entouré que vous puissiez l’être par vos amis, votre famille, vous êtes seul. Seul face à vos décisions à table. Seul face à vos angoisses, vos remises en question, vos doutes. Seul dans la défaite. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, vous êtes également seul dans la victoire. Car personne ne sait par quels bons et mauvais moments vous êtes passé pour en arriver là. Et il est quasiment impossible de l’expliquer. Et parce que vous serez seul à savourer cette victoire.

Alors, malgré toute l’utopie de cette démarche, j’ai la faiblesse d’espérer que si mes éventuels succès contribuent à afficher quelques sourires sur le visage d’enfants, cette solitude sera un peu moins présente (…)

(…) Dans le poker, les tournois sont la forme la plus « sportive » de ce jeu. Et les similitudes sont nombreuses avec les tournois de badminton. On sait quand notre tournoi commence, mais on ne sait jamais quand il va s’achever. Le tirage au sort (du tableau au bad, de la composition des tables au poker) revêt une importance significative. La tension monte au fur et à mesure de l’avancée du tournoi. Atteindre les demi-finales (quand il ne reste plus que 2 tables au poker) ou la (table) finale sont des réussites importantes. Et le chemin obligatoire qui mène à la victoire. Et dans les 2 cas, les gains augmentent au regard de votre avancée dans le tournoi.

C’est pourquoi j’ai décidé que mon engagement se ferait sur les tournois que je jouerai, et prendra la forme d’un reversement de 5% de mes gains sur ces tournois.

Je me ferai par ailleurs le « représentant » de Solibad, en portant le logo de l’association, en la promouvant dès que possible et en essayant de la faire connaître au plus grand nombre »

A partir du 22 mai, date officielle du début de son tour du monde des « tables », Renaud va donc porter nos couleurs, parler de nos projets aux médias qu’il rencontrera. Un grand merci à lui.

Son blog ici


Luc BayettoLe tour du monde en 30 sommets – ou plus

Joueur de badminton, artisan autodidacte de la vie et du partage (tel qu’il se définit lui même) et explorateur à ses heures, Luc va bientôt se lancer dans un fabuleux périple autour du monde. Le voyage envisagé actuellement (mais qui évoluera certainement) passera par 60 pays sur 4 continents. Ce ne sera pas facile car il va y ajouter un élément sportif en escaladant des sommets, en faisant du kayak sur des lacs ou des rivières et d’autres activités encore seront sûrement à l’ordre du jour

Son but, ou plutôt son envie, est de concilier l’aventure et l’humanitaire. Il ne conçoit pas de partir en solitaire avec sa « coquille » sur le dos, ou de faire le vide autour de lui et vivre ce rêve dans son coin. Un projet global s’est constitué autour des valeurs qu’il a acquises au cours de sa vie. Il désire partir à la découverte du monde, de sa nature, de ses hommes et de ses femmes, de leur culture, d’échanger avec eux, de leur apporter autant qu’ils lui apporteront. Les zones rurales et montagneuses seront privilégiées afin de favoriser les échanges avec les populations locales et les exploits sportifs.

Cependant, ce projet ne pouvant exister sans un but humanitaire, il y associe « Handicap International » de qui il est proche depuis de nombreuses années et « Solibad » qu’il a connu au travers de son club de badminton. Luc espère qu’il pourra ainsi aider de petits projets locaux rencontrés au hasard de ses pérégrinations.

Le voyage qui commencera en septembre 2017 durera plus ou moins deux ans. En attendant, Luc teste son matériel et peaufine sa condition physique.


Les Bad’Minettes2017 – Un raid au Cambodge

Les trois « Bad’Minettes du Sud » sont prêtes à mouiller leur maillot pour vous faire vibrer dans une aventure au Cambodge !!

Durant 11 jours de raid infernal bravant la jungle, la chaleur, les tempêtes tropicales, les courants violents, les animaux sauvages et les moustiques, elles défendront les couleurs de l’arc en ciel Solibad. En attendant le départ vers cette grande aventure, elles aussi peaufinent leur condition physique et s’entraînent à des disciplines inhabituelles pour elles tel le tir-à-l’arc par exemple.

Nous suivrons donc cette aventure pour vous faire vivre cela au plus près