Solibad s'agrandît...


Corentin devient notre 1er salarié !!!

Depuis plus de onze ans maintenant, notre association se développe avec l'aide de bénévoles uniquement. Une décision que nous avions prise au tout début de cette belle aventure humaine, en priorité pour ne pas dépenser de l'argent autrement que pour les actions de terrain. Ce pari, assez insensé pour une association telle que Solibad, a été gagné, puisque, jusqu'à aujourd'hui, nous avons consacré la quasi totalité des ressources de l'Association à nos jeunes bénéficiaires, sur les programmes : les seuls "frais administratifs" étant les assurances, les frais de tenue de comptes bancaires, inhérents au bon fonctionnement de toute institution. Nous avons réussi à faire de ce slogan "100% des dons envoyés sur le terrain" une réalité. Vous verrez d'ici quelques jours d'ailleurs que notre bilan financier 2020 laisse clairement apparaitre que la totalité des fonds récoltés (voire plus) a été envoyée sur nos programmes. Dans le monde associatif et caritatif, c'est exceptionnel. Et il nous faut remercier tous ceux qui ont rendu cela possible, grâce à leur temps, leur travail de fourmi, souvent dans l'ombre, sur le terrain ou derrière leurs ordinateurs.

Neemati rejoint l'équipe Communication

Aujourd'hui, nous entrons dans une deuxième phase du développement de Solibad. Nous avons tout d'abord accueilli, via la plateforme formidable que propose le Service Civique, Corentin et Ceylian, nos premières recrues sous ce statut, à l'automne dernier, qui viennent de finir leur 7 mois chez nous. Et, depuis quelques jours, Neemati et Caroline, qui, à leur tour, vont nous aider à mieux communiquer, mieux nous faire connaitre. Le tout, via une plateforme qui permet à l'Association de dépenser très peu d'argent - voire pas du tout, grâce aux aides de l'Etat.




Caroline, entre communication et liens avec clubs

Mais nous avons aussi voulu changer de paradigme. De voilure. En recrutant Corentin, sur un CDD d'un an, et, nous l'espérons, plus. Nous avons donc voté en bureau début 2021 un budget pour accueillir Corentin en CDD. D'une part car nous manquons cruellement de ressources humaines pour gérer les multiples opérations de l'association, et que les bénévoles du bureau, par ailleurs bien sollicités dans cette période de pandémie, ont désormais moins de temps pour piloter avec efficacité les programmes de Solibad. Mais aussi, car nous avons estimé que c'était notre rôle d'aider un jeune dans une période où l'arrivée sur le marché du travail est extrêmement compliqué. C'est un "coup de pouce" cohérent et en adéquation avec nos valeurs que nous souhaitions donner à quelqu'un qui s'est investi pour Solibad depuis longtemps, et à qui nous voulons donner une chance de pérenniser un emploi, que nous avions projeté, de toute manière, de créer un jour. Ce CDD d'un an est un contrat aidé par l'état à hauteur de 65%, pour ne pas prendre de risque financier et garder à l'esprit d'envoyer l'essentiel de nos ressources sur le terrain. Cette décision est aussi un investissement sur le futur, car, avec l'aide d'autre bénévoles - notamment Virginie, qui rejoint aussi l'équipe - Corentin devrait aider Solibad à trouver plus de ressources, plus de moyens, d'aider mieux, et de développer nos actions, nos programmes.


Nous sommes en tous cas ravis d'accueillir ce premier salarié à Solibad en la personne de Corentin, et lui souhaitons (re)bienvenue, ainsi qu'à Neemati et Caroline, que vous aurez l'occasion de croiser, en vrai ou virtuellement via leurs articles et publications.


Raphaël et toute l'équipe de Solibad,

339 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout