Paraplume

 

Le Projet

Paraplume est le nouveau projet de Solibad, établit cette fois-ci en France, et garantissant de faire tomber les barrières entre personnes valides et non valides, au travers du badminton.

Le projet pilote se situe dans une petite ville de Bretagne, Ploemeur, où trois organismes travaillent main dans la main : un club de badminton, une association pour personnes handicapées, et une structure accueillant ces derniers. L’idée est de voir toutes ces entités travailler simultanément pour avoir des sessions régulières de jeu et d’entrainement avec des joueurs valides, afin notamment de faire tomber les barrières de communication, et ainsi réunir ces deux mondes sur un même terrain.

A plus long terme, le but est de voir des clubs et des structures locales travailler conjointement, pour obtenir des séances régulières de badminton où des personnes valides et non-valides, pourraient alors  jouer ensemble, et ainsi permettre une meilleure compréhension et communication entre ces deux communautés, via le badminton.

Depuis début 2014, un deuxième club, le BACLY – Badminton Club Lyon, a rejoint le projet Paraplume.
Il accueille des joueurs en fauteuil depuis plusieurs mois déjà. Ces derniers ne font pas partie d’une institution. Ce deuxième club pilote fonctionne donc avec des personnes venant rejoindre le club comme tout joueur valide.
Un entraîneur diplômé Parabad distille des entraînements réguliers.

Un troisième club a rejoint le projet aussi dans le courant de l’année 2014, il s’agit du club Badminton Le Havre avec l’Ambassadeur Solibad Pascal Baron pour le handicap debout.

D’autres clubs sont en instances de nous rejoindre dans un laps de temps relativement court.

Il est important de savoir que tous les types de handicap (moteur et mental) peuvent entrer dans ce projet.

David Toupé, Champion du Monde 2013 en DH Parabad, Ambassadeur Solibad parraine ce projet.

NEWS 

Février 2015 

Une bonne nouvelle pour notre Projet Paraplume qui doucement prend de l’ampleur.

En plus des quelques clubs qui nous ont rejoints c’est, cette fois, un Codep qui va nous aider dans ce projet, avec la signature de la convention entre le comité 12 badminton et le comité handisport 12 en présence des représentants de la ligue, du conseil général, de la mairie, du cdos, du club accueilllant et de joueurs handi : un fauteuil et un debout. Vraiment super l’Aveyron !